Comment fonctionne une rente viagère ?

Il existe plusieurs solutions permettant à une personne de préparer ses vieux jours. Parmi celles-ci, on trouve des placements qui versent à l’épargnant ou à l’investisseur une rente viagère. De quoi s’agit-il ? Comment cela fonctionne ?

Rente viagère : de quoi parle-t-on ?

Une rente viagère est un revenu que reçoit périodiquement une personne appelée crédirentier jusqu’à son décès. Celle qui s’engage à la verser s’appelle le débirentier.

Il existe divers types de rente viagère. Par exemple, une personne peut en percevoir en guise de compensation suite à un accident. Dans ce cas, le paiement de la rente viagère résulte d’un jugement du tribunal. Mais, la rente peut également être l’objet d’une donation.

Dans le domaine d’un investissement immobilier, un achat en viager engendre le paiement d’une rente au vendeur par l’acheteur jusqu’au décès de celui-ci. Par ailleurs, le propriétaire continue d’occuper le logement.

D’autres placements financiers comme l’assurance-vie ou encore le plan d’épargne retraite individuel offre également la possibilité d’une sortie en rentes viagères. Le capital accumulé sera ainsi transformé en revenu régulier jusqu’au décès du souscripteur.

Les différentes catégories de rente viagère

Une rente viagère peut être simple ou réversible. Dans le premier cas, elle est versée mensuellement ou trimestriellement au bénéficiaire tout au long de sa vie. Le paiement s’arrête lorsqu’à son décès. Et, le capital restant sur le contrat sera perdu. En revanche, même si le montant qui y figure est consommé alors que le bénéficiaire est encore en vie, il continue à percevoir sa rente.

Dans le cas d’une rente réversible, le souscripteur du contrat y désigne un autre bénéficiaire qui continuera à percevoir la rente même après son décès. Il peut s’agir de son conjoint. Le versement s’arrêtera à son décès. Ce type de rente est ainsi plus avantageux. Néanmoins, cet avantage a un coût.

Ensuite, on trouve également la rente avec annuités garanties. Cette option évite à ce que le capital soit perdu quand le décès du bénéficiaire survient juste après le début du versement de la rente. Par exemple, une rente avec 8 annuités évite une perte du capital si le souscripteur (ou encore le conjoint dans le cadre d’une rente réversible) décède pendant les 8 premières années. Dans ce cas, la rente sera versée aux bénéficiaires désignés durant la durée convenue.

Le montant de la rente reste-t-il le même au fil des années ?

Le souscripteur peut opter pour une rente par paliers. Cette solution lui permet d’adapter ses revenus en fonction de sa situation financière ainsi que de ses besoins. Par exemple, au début de sa retraite, il peut demander à un montant plus élevé.

S’il souhaite garder le même montant tout au long de sa vie, il peut opter pour la rente fixe. Enfin, la rente peut également être indexée. Dans ce cas, son montant sera réévalué en fonction de différents indices externes comme le taux d’inflation.

Qu’est ce que la garantie décennale ?
Quelle est la différence entre un mandant et un mandataire ?